AU PAYS DU SOLEIL DE MINUIT

261

LA FINLANDE, PAYS DÉSIGNÉ COMME LE PLUS HEUREUX AU MONDE A POSÉ TRÈS TÔT LES JALONS D’UNE SOCIÉTÉ À FAIBLE ÉMISSION CARBONE. HISTORIQUEMENT, LA CONSTRUCTION HORS-SITE EN BOIS FAIT PARTIE INTÉGRANTE DE SON IDENTITÉ AU MÊME TITRE QUE LA VIE EN PLEINE NATURE. EN OUTRE, LES HABITANTS RESPIRENT L’AIR LE PLUS PUR DE LA PLANÈTE.


La construction préfabriquée s’établit en Europe à partir de 1940, mais avec une plus grande intensité en Finlande, l’idée étant que la préfabrication mécanisée peut apporter de nouvelles réponses à la construction de logement. Ses inventeurs dépassent le statut d’architecte en fabriquant tous les types de bâtiment de manière industrielle et systémique, revisitant la notion même de standard.

Pour avoir un ordre d’idée, «Environ 7 500 maisons individuelles, sont construites en chaque année, et environ 70 % d’entre elles sont des maisons préfabriquées d’un type ou d’un autre», explique le directeur Kimmo Rautiainen de l’association Pientaloteollisuus PTT ry des fabricants finlandais de maisons préfabriquées. La majorité de la population finlandaise vit dans des maisons construites dans des usines et assemblées surplace. Le climat a été un stimulant notable pour la fabrication hors-site. La saison de construction est courte, le pays appartenant à la ceinture climatique froide dans laquelle les hivers en dessous de zéro alternent avec des étés chauds, la vitesse est donc cruciale. Avec qui plus est, la nécessité d’une production hivernale en usine afin d’assurer de meilleures conditions de travail pour les employés. Après la Blitzkrieg qui dévasta la Finlande, les industriels scandinaves participeront à sa reconstruction dès 1940 en produisant 2 000 maisons préfabriquées, dessinées par l’architecte finlandais Alvar Aalto.

 Ce dernier ayant déjà réalisé avant la guerre, un prototype de maison en bois pour le personnel de la A. Ahlström (baptisé AA-System Houses. Il jouera un rôle déterminant dans la reconstruction de l’Europe du Nord en concevant la même année la première usine de fabrication de maisons en Finlande. AA House, ce système constructif volontairement abordable comprenait une douzaine de prototypes de maisons préfabriquées en bois, à partir de composants standardisés : menuiseries, éléments d’ossature. Faciles à assembler, ne nécessitant aucune compétence technique. Leur fabrication démarre en 1938, à Varkaus, dans l’usine de la compagnie Ahlström. Ce premier modèle lui permet d’appliquer pour la première fois des méthodes de production normalisées à partir de systèmes en bois produits en série. Plutôt que de préfabriquer massivement le même modèle de maison, il introduit l’idée de variabilité à partir d’un système unique. L’Alvar Aalto n’a jamais cédé à l’uniformité selon lui synonyme d’une paresse intellectuelle, d’un manque d’intelligence et de créativité devant toutes les possibilités que représente une pièce standard : «La clef est le standard flexible, l’adaptabilité des détails aux innombrables besoins de l’homme», déclarait l’architecte moderniste.

Dans les années 60, la construction hors-site sous l’influence du… (Suite de l’article dans le magazine N°13)