Mesure et démesure des villes

288

Avec Mesure et démesure des viles, Thierry Paquot analyse l’extension sans limites des métropoles actuelles. Il s’interroge notamment sur le culte du quantitatif, de l’excès, de la course à la croissance. Y aurait-il une “juste taille” des villes et une “bonne échelle” des territoires de notre existence ? Les principaux théoriciens et militants écologiques auxquels il se réfère, condamnent sans ambiguïté la mégapole : gaspillage des milliers d’hectares de terre agricole, surconsommation d’énergie, entassement de la population, multiplication des déplacements et de la pollution etc. Comment définir une ville, une urbanité nouvelle, libre, respectueuse des humains et du monde vivant, des temps et des territoires ? “Ce qui fait d’un regroupement de personnes une ville, c’est l’heureuse combinaison de trois qualités : l’urbanité, la diversité et l’altérité. L’une d’elles vient à manquer et c’est la fin des villes…“ dépeint l’auteur. Dans cet essai fort documenté, en nous initiant à la pensée de théoriciens souvent méconnus, Thierry Paquot nous propose aussi des alternatives concrètes.