Le Build to Rent, une idée qui monte

164

Tout ce que vous devez savoir sur le concept du Build To Rent.

EMNA ATTOURI,
Ingénieure recherche et
développement – Bouygues
Bâtiment Grand Ouest

Le BTR ou bien le B2R sont deux abréviations du terme « Build To Rent » qui signifie Construire pour louer c’est-à-dire des logements construits pour la location plutôt que pour la vente. À bien des égards, le concept n’est pas nouveau. Les gens construisent des appartements à louer depuis longtemps. Même dans les pays où l’accession à la propriété est considérée comme la norme.

Ce qui rend le BTR différent, c’est l’accent mis sur le service. En effet, ce concept offre une gestion professionnelle sur place des locaux et des équipements. Des espaces partagés tels que les salons de thé, des espaces de co-working et des salles de sport sont généralement disponibles à l’intérieur des bâtiments. “Essential Living”, un promoteur immobilier basé à Londres et spécialisé dans le « Build To Rent » a non seulement éliminé les  frais administratifs (frais de renouvellement, check-in, check-out…), mais met également en place des équipes de maintenance pour répondre rapidement à tous les problèmes, ainsi que des espaces partagés gratuitement pour tous les clients, avec la possibilité de les réserver pour des événements privés.

Au Royaume-Uni, l’avenir s’annonce prometteur pour le marché du BTR. Selon la « British Property Federation », il  y a actuellement 80 322 unités BTR complétées, en construction ou avec un permis de construire dont 38 079 de ces unités sont à Londres, le reste étant situé ailleurs. Le nombre des unités BTR a augmenté de plus de 200 % en 2016, démontrant la montée en popularité du secteur surtout avec le gouvernement qui a réaffirmé son engagement envers BTR dans son livre blanc sur le logement, publié le 7 février 2017. (https://www.gov.uk/government/ collections/housing-white-paper). Et aujourd’hui, le BTR pourrait livrer un total de 240 000 maisons en Angleterre et valoir 60 milliards (£) d’ici 2030.

Quant aux États-Unis, la construction de maisons BTR a connu la plus forte augmentation annuelle depuis au moins 14 ans (6 %) de 2016 à 2017. Les investisseurs affluent vers BTR ; près de 3 investisseurs immobiliers sur 4 (73 %) préfèrent le secteur des maisons individuelles.

Et ici, en France, une première initiative est lancée par Linkcity, la filiale de Bouygues construction, en partenariat avec keys asset management pour développer le BTR après une première expérience en Grande Bretagne développée par « Linkcity UK »

Pourquoi le Build To Rent ?