On s’incline devant les toits verts

1641

Parcourir l’Islande revient souvent à s’immerger dans la nature. L’architecture du pays, ancrée dans le minéral et le végétal, rend propice ce sentiment d’osmose. La maison de vacances de Þingvallavatn aux toits recouverts de gazon illustre à merveille cette fusion avec la végétation.

La maison de vacances de Þingvallavatn
en Islande

Posée sur une colline, surplombant le lac Þingvallavatn, la maison fait corps avec son environnement dense et verdoyant. Le paysage a modelé la forme de l’habitation sous l’impulsion des architectes Kristján Eggertsson et Kristján ÖrnKjartansson de l’agence KRADS.

Sa position sur le terrain ne doit rien au hasard, elle a été choisie pour avoir le moins d’incidence possible sur le site et tirer le meilleur parti du cadre surélevé. Les fondations en béton de la maison en bois reposent sur trois plans décalés qui suivent donc les formes inclinées du paysage. Suivant le même principe, la surface du toit, envahie par l’herbe et la mousse locale, s’incline en partie en fonction du relief de la colline. D’autre part, ce toit vert en pente a été pensé comme un espace extérieur auquel on accède si on le désire depuis un loft conçu comme une salle de jeux. Le toit d’un hangar à bateaux adjacent descend jusqu’au sol pour renforcer la connexion du bâtiment avec les lieux, et transformer la surface gazonnée en une pelouse avec vue. « Après l’ascension, au sommet, debout au bord du toit au-dessus des arbres, le paysage s’ouvre dans un panorama magnifique et en constante évolution vers le lac et les montagnes environnantes », précisent les architectes.

La maison revêtue de mélèze scié noir est une structure à ossature bois, avec des poutres en acier et des colonnes supplémentaires pour permettre des portées plus importantes du toit et du plafond du deuxième étage. Les murs extérieurs ont été construits en atelier, en petites sections et installés sur le site à l’aide d’une grue depuis l’extérieur du terrain afin de préserver l’environnement et de le conserver aussi vierge que possible – ligne directrice du projet. Seules les fondations en béton et les dalles de plancher ont été coulées sur le site.

par virginie speight