Opération Unik : les hébergements militaires enrôlent le hors site

341

Lancé à l’été 2021, le projet Unik est une initiative du ministère des Armées pour repenser et moderniser les logements militaires en France. Ce projet ambitieux, étalé sur cinq ans, veut à la fois répondre aux besoins des forces armées… et mettre en œuvre des constructions avec des solutions durables et innovantes hors-site.

Exactement 50 sites, 70 bâtiments, 5000 lits à construire entre 2020 et 2024, tels étaient les objectifs de l’accord-cadre passé entre le ministère des Armées (Service d’Infrastructure de la Défense) et Bouygues Bâtiment France. Cette démarche se distingue des autres par son approche innovante et collaborative, impliquant cinq entités du groupe de construction. Elle représente un investissement de 247 millions d’euros sur trois zones géographiques suivant le découpage du pays défini par le maître d’ouvrage. Pour mener à bien le projet, Bouygues a formé un groupement de conception réalisation avec entre autres l’agence d’architecture Vincent Lavergne Architecture et Urbanisme (Vlau). Des partenaires industriels ont également été sollicités(¹). La construction hors-site, en raison de ses avantages en termes de rapidité d’exécution, d’efficacité et de réduction des impacts environnementaux sur les sites de construction, a tout de suite été privilégiée. « Nous avons exploré plusieurs options, y compris le modulaire, mais les constructions hors-site 2D ont remporté la décision finale, pour maximiser l’efficience et engager des partenaires locaux » expliquent Romain Vondière, directeur industrialisation Bouygues Bâtiment France, et Pierre Maurette, architecte associé de l’agence Vlau.

L’opération Unik a démarré par une tournée de quelques sites militaires afin d’identifier les défis et les opportunités en jeu pour le casernement. Cette première reconnaissance «sur le terrain» a permis de lister les… (Suite de l’article dans le magazine N°25)