Pose expresse pour bloc-baie tout en un

698

Conçu et fabriqué conjointement par Alupic et Acodi, le bloc-baie BB4, qui se destine d’abord aux opérations de rénovation énergétique des façades, est adapté à tout type de procédés constructifs en neuf et sur site occupé. Sa caractéristique principale repose sur sa rapidité de mise en œuvre : quatre minutes, comme son nom l’indique.

Basée au Havre, Alupic est une PME reconnue sur l’ensemble du territoire comme spécialiste des procédés de façade. « Historiquement, explique son président Georges Mention, nous sommes concepteurs et transformateurs de produits et systèmes façade en filière sèche (façade ventilée) et nous avons recours à tout type de matériaux : composites, aluminium, cuivre, acier, zinc, etc. » Implantée sur un site de 5000 m², l’entreprise compte aujourd’hui 30 salariés pour un CA de 13 millions d’euros et intègre deux bureaux d’études en interne. Et ce, pour répondre aux besoins des architectes, façadiers-bardeurs et majors du bâtiment. En 2021, Alupic s’est rapprochée d’Acodi, autre société spécialiste de la façade. Avec cette dernière, elle s’ouvre à un autre marché, celui du bloc-baie. « Ce n’était pas dans nos habitudes mais nous avons souhaité nous développer pour proposer des ensembles préconstruits autour du châssis simple et rapide à poser ». Une manière pour l’entreprise de mettre en avant l’expertise de ses bureaux d’études et d’apporter sa valeur ajoutée dans la conception de sous-ensembles pour la construction. « Nous sommes très sollicités pour ce type de projet. »

Dernier système en date, le bloc-baie BB4. La promesse de l’industriel : « Une pose en 4 minutes ! » Un procédé innovant protégé par deux brevets européens, qui a été lauréat des trophées de la Construction 2020. Son domaine d’emploi vise les parois en béton et en maçonnerie (neuves ou déjà en service), conformes aux DTU 20.1 maçonnerie de petits éléments et 23.1 murs en béton banché et respectant les exigences du DTU 36.5 pour la pose de fenêtres. Une appréciation technique d’expérimentation (ATEx) type A est en cours d’instruction au CSTB, des travaux préparatoires à l’avis technique. Il est possible d’utiliser ce système en construction neuve conventionnelle ou hors site. Sa conception le rend particulièrement adapté aux opérations liées à la pose de menuiseries, d’occultations lors de la rénovation énergétique des façades avec mise en œuvre d’un système d’isolation thermique par l’extérieur. « La fabrication hors site et ses caractéristiques rendent le bloc-baie BB4 efficient par sa rapidité de mise en œuvre en site occupé. Son niveau de performance énergétique contribue à l’amélioration globale de l’enveloppe des bâtiments », souligne Georges Mention.

Si son domaine d’emploi concerne d’abord les supports béton et maçonnés, cela ne l’empêche pas d’être adapté également aux façades à ossature bois (FOB) où il peut être facilement intégré. Une approche en phase avec le développement des systèmes de paroi hors site, pour le neuf comme pour la rénovation. Sur le plan technique, il intègre plusieurs éléments au précadre fabriqué sur mesure, à savoir la membrane intérieure d’étanchéité à l’air et l’isolation des tableaux maçonnés. Ceci conformément aux exigences des bureaux d’études thermiques, ainsi que la menuiserie extérieure et son occultation (volets roulants ou battants, solutions stores Zip ou brise-soleil orientables (BSO)). Près de 90 % des composants du BB4 sont issus des filières du recyclage. « Mais ce sont avant tout ses conditions de mise en œuvre qui font la différence sur le plan environnemental. En limitant la production de déchets, le nombre d’intervenants et, par conséquent, les déplacements, BB4 contribue à agir sur le facteur transport qui pèse lourdement sur la balance environnementale d’un chantier ».

STM