Renouveau de l’architecture muséale

308

Les architectes qui maîtrisent la pratique hors-site, donnent la pleine mesure de leur talent, en rafraîchissant notre regard sur l’architecture muséale.

Le design singulier des musées, centres d’arts, et pôles commerciaux d’exposition permet aux architectes d’imaginer des structures insolites où tout est permis. Ils jouent avec les formes, les styles architecturaux et les matériaux stimulés par les nouveaux champs de fabrication hors-site. Ces esthétiques nouvelles, éveilleurs du regard du visiteur reflètent notre vision du futur qui se dessine – les promeneurs étant de plus en plus adeptes d’une architecture atypique qui contribue à la popularité du lieu. Œuvre à part entière, le centre d’art The Shed « Hangar » est un bâtiment modulable et amovible, encastré dans un gratte-ciel en verre bleuté de Hudson Yards, à l’ouest de Manhattan. Cet immense container, flexible à l’extérieur comme à l’extérieur, déploie huit étages sur une superficie de plus de 18 500 m2. Une carapace télescopique, montée sur roues qui abrite galeries d’exposition, salles de concert encourageant l’expression originale de la culture pop. Une programmation grand angle qui promeut peinture, sculpture, vidéo expérimentale, media digital, performance, danse, théâtre, et littérature.

Ouvert à New York en 2019, ce hangar d’apparence homogène doit sa réussite à l’agence émérite de Diller Scofrido + Renfro qui rebat les cartes de l’architecture modulaire. The Shed dis[1]pose d’une coque coulissante sur rails qui peut être déroulée sur l’esplanade pour toutes sortes d’évènements ou manifestations artistiques. L’acier et les systèmes cinétiques du hangar, y compris les roues de bogie, ont été construits hors-site en Italie par Cimolai. La structure de l’enveloppe en ETFE – fabrication allemande par l’entreprise Vector Foiltec – présente de nombreux avantages.

Le polymère plastique à la qualité optimale répondant aux exigences de résistance (vibration et radiations solaires…) et d’ergonomie. La membrane nacrée est formée de 148 coussins d’air constitués de trois à quatre couches fines d’ETFE, couvrant 4 110 mètres carrés de surface. La toile gonflée s’active la nuit grâce aux ampoules LED insérées. Par ailleurs, The Shed est conçu de manière à économiser l’énergie en utilisant un système de chauffage par rayonnement dans la construction de la place et un système variable de chauffage et de refroidissement à air pulsé desservant les parties occupées.

Les auteurs Diller Scofrido + Renfro ont encore frappé avec la création avant-gardiste de l’US Olympic and Paralympic Museum à Colorado Springs, dans l’état du Colorado : un bâtiment inauguré en 2019 qui donne une impression de mouvement. « Une vue aérienne du bâtiment ressemble à un lanceur de disque à mi-course », décrit l’agence. Sa construction a coûté 91 millions de dollars et s’étend sur plus de 6 000 m2.

Le musée reconnaissable à sa forme en spirale dynamique est l’un des musées les plus accessibles au monde avec un parcours de visite légèrement en pente. Il est dédié aux athlètes olympiques et paralympiques en retraçant leur histoire. Le parcours continu du musée commence par un trajet en ascenseur jusqu’au dernier étage. Le public souffrant d’un handicap ou non peut aussi emprunter une rampe qui descend vers le rez-de-chaussée à travers les galeries du musée. Son Hall of Fame propose une muséographie immersive et interactive dans la vie d’un athlète.

La façade du musée est constituée de… (suite de l’article dans le magazine N°12)