Tous les espoirs sont permis

139

90% des personnes interrogées dans le cadre d’une récente étude de Dodge Data & Analytics ont déclaré que la construction modulaire et les assemblages préfabriqués amélioraient la productivité, la qualité et les délais par rapport à la construction traditionnelle. A contrario, la secteur du bâtiment traditionnel est l’un de ceux qui ont enregistré le moins de productivité depuis 30 ans.

Cette période qui s’ouvre pourrait être l’occasion de remodeler notre économie, de déclencher une nouvelle dynamique industrielle en transformer radicalement les process de construction.

La réindustrialisation verte de l’économie, la création de richesse locale sont attendues par une majorité des Français. Les nouveaux arrivants et les précurseurs de la filière hors-site changent l’état d’esprit des opérateurs historiques, il appartient à l’État d’appuyer cette mutation génératrice d’emploi sur le territoire national. A l’instar du gouvernement de Singapour qui impose largement la construction hors site, en premier lieu pour le logement social et toutes les collectivités.

En France, seul un élu sur trois a déjà fait l’expérience du bâtiment modulaire, la marge de progression pourrait s’avérer spectaculaire. Encore faut il que le gouvernement se saisisse sans plus attendre de cet immense réservoir de croissance, dans le secteur public comme dans le secteur privé.