Avec ses solutions plug and play, Wieland Electric optimise l’installation électrique modulaire

458

Faire du câblage électrique entre modules un véritable jeu d’enfant, c’est le pari de Wieland Electric. La firme allemande spécialisée dans la production de matériel électrique vient de développer une offre sur-mesure à destination des constructeurs hors-site. Une réponse à la hauteur de la pénurie de main-d’œuvre que connaît l’ensemble du secteur de la construction.

Le système de connecteurs Gesis Plug & Play simplifie et sécurise les opérations de câblage sur site.

Et s’il n’était plus indispensable de faire appel à des électriciens à haut niveau de technicité sur les chantiers ? Reconnu pour ses solutions de connectique rapide, le leader du marché Wieland Electric vient de mettre au point une offre plug and play (comprenez « brancher et utiliser ») à destination des constructeurs hors-site. Le principe ? Limiter le capital risque lié à la ressource humaine –pénurie, erreurs liées au manque de compétences – en proposant une solution prête à poser qui permet de livrer les commandes dans les temps. « Ce qu’on propose chez Wieland, c’est de travailler en amont du chantier pour préindustrialiser au maximum nos solutions », explique Christophe Michaud, responsable de marché Modular Building chez Wieland Electric. « On pré-étudie, on conçoit en amont pour que demain, le montage sur site se fasse comme un jeu de Lego. De cette façon, les ressources humaines, même si elles n’ont pas de connaissances électriques très poussées, peuvent faire du câblage avec nos solutions. »

Si les solutions de connecteurs plug and play proposées par Wieland Electric sont certes plus chères, elles permettent, selon le fabricant, de gagner jusqu’à 50 % du temps de mise en œuvre tout en augmentant la qualité de raccordement. L’offre est particulièrement adaptée aux grandes surfaces, car elle permet de limiter les erreurs et de supprimer les tâches répétitives et chronophages qui font exploser les délais d’exécution. « Un chantier, c’est beaucoup d’humain, et l’humain n’est pas infaillible », rappelle le responsable de marché, qui voit dans l’industrialisation la possibilité de maîtriser la production. À rebours de la construction conventionnelle, les acteurs du hors-site ambitionnent d’atteindre 80 % de préfabrication pour seulement 20 % d’assemblage sur site.

Pour éviter au hors-site de tomber dans les travers de la construction conventionnelle lors de l’assemblage, la PME travaille main dans la main avec des constructeurs de modules 2D et 3D (Cougnaud, GSCM, Algeco…) avec un objectif : proposer une solution complète et simplifiée de connectivité entre modules allant du tableau électrique jusqu’aux appareillages de commande. « Notre job, c’est de faire de la haute couture. On s’attarde auprès de chaque constructeur pour essayer de comprendre ses process industriels, voir comment on pourrait les améliorer et lui proposer une offre avec nos produits », détaille Christophe Michaud. Des produits déjà bien connus des constructeurs (gammes gesis® et RST®) qui les utilisent depuis plus de trente ans. « On ne réinvente pas le connecteur en lui-même, mais on repense notre offre à chaque fois pour apporter une réponse aux besoins de nos clients », précise-t-il. Dernier exemple en date : la création à venir par Wieland Electric d’une usine dédiée à un constructeur suisse de pavillons modulaires.

Kim Biegatch