Construction hors-site, pourquoi est-il temps de passer de l’expectative prudente à l’action ?

314

Comment appréhender la construction industrialisée et intégrer ses nouvelles méthodes ? Pourquoi est-il pertinent de construire des bâtiments hors-site sans plus attendre ? Plus qu’un effet de mode, la construction hors-site est le choix de la raison.

Thomas Orhon

L’urgence climatique est le sujet brûlant de notre actualité. Le secteur du bâtiment y joue un rôle prépondérant, car il pèse très lourd dans la balance écologique mondiale. Rien qu’en France, selon l’ONU, ce secteur est responsable de plus de 44 % des émissions de gaz à effet de serre (loin devant les transports : 31,3 %) et représente 70 % de la production de déchets. Pour limiter la consommation de ce secteur très énergivore, nous devons améliorer les performances de nos bâtiments et des processus permettant de les construire, de les rénover, de les réutiliser ou de les recycler. Aujourd’hui plus que jamais, il devient primordial de rentrer dans une économie circulaire de grande échelle et dans une forme de sobriété énergétique.

Westfield Mall of the Netherlands (centre commercial), MVSA architects, Leidschendam, Pays-Bas.

Alors, pourquoi est-il pertinent de construire des bâtiments hors-site ?

Construire sur un chantier, c’est évoluer dans un environnement de travail « chaotique ». En effet, un site de construction est un environnement changeant soumis à des aléas divers : intempéries, coactivité élevée, zones de stockage réduites, difficultés d’approvisionnement et d’accessibilité, mauvaise ergonomie, coupures d’énergie, etc. Globalement, les flux de travail, les flux logistiques et d’informations sont constamment perturbés par l’évolution de la construction. On constate que…(Suite de l’article dans le magazine N°18)