Des murs bois-paille préfabriqués

429

Activ’Home a développé un procédé industriel breveté pour la production de modules bois-paille préfabriqués sur mesure, porteurs jusqu’en R+2 ,baptisé Ecostrauv. Conçu à partir de matières premières locales, le système présente un bilan carbone négatif.

De l’industrie à la construction en paille, il n’y a parfois qu’un pas. Érick Rigaudie a décidé de quitter l’industrie à la suite de la crise de 2008 pour se lancer dans l’expertise thermique, l’audit énergétique et l’ingénierie dans le secteur du bâtiment. Pour démarrer son activité, il a autoconstruit ses bureaux et opté pour des murs en paille porteuse. Il constate alors que ce matériau, bien que peu coûteux et disponible en grande quantité, est long à mettre en œuvre. « Mon passé et mon expérience m’ont permis d’identifier deux freins qui empêchaient l’isolant en paille de changer d’échelle : la capacité à répondre au marché et sa performance économique finale. »

100 ANS DE DURABILITÉ… ET PLUS

De cette observation est née l’entreprise Activ’Home et un procédé industriel breveté : Ecostrauv. Il s’agit d’une machine de remplissage en bottes de paille de modules constructifs en ossature bois préfabriqués embarquant à la fois l’ossature et l’isolant et pouvant être mis en œuvre en tant que murs, cloisons, planchers hauts et bas ou toitures. Le système s’appuie sur la section de la botte de paille pour l’insérer facilement en tiroir dans l’ossature bois préfabriquée de même section que les bottes de paille, à raison de 30m2 par heure. Le mode constructif obéit aux règles dictées par le DTU 31.2 ou DTU 31.4 et les Règles Professionnelles de la Construction Paille. Cette proposition s’adresse à tout type de bâtiment et peut facilement s’interfacer sur des structures primaires de toute nature (bois, béton, acier). Les bottes de paille existent en épaisseur de 36cm et de 24cm. « La seconde option suffit et permet de répondre aux exigences de la RE2020. Elle garantit une résistance thermique jusqu’à 6m2.K/W R et un déphasage thermique de huit à neuf heures. Elle est aussi performante qu’un parpaing isolé en laine de roche de 160mm, tout en étant 10 cm moins épaisse », assure Érick Rigaudie. Basée dans l’Allier, Activ’Home se fournit en paille auprès de producteurs locaux et achète son bois dans une scierie du Massif central. Le bilan carbone des modules est négatif, avec 128kg de carbone biogénique stockés par m² de panneaux. Quant à la durabilité de cet isolant paille, le retour d’expérience démontre une durée de vie supérieure à 100 ans (À ce jour, on ne connaît pas ses limites!).

SYSTÈME SUR MESURE

Activ’Home dispose de son propre bureau d’études pour l’ingénierie et la réalisation du calepinage de l’enveloppe, projet par projet, afin de rendre les éléments préfabriquables, transportables et montables en tenant compte de l’accessibilité du chantier et des contraintes logistiques telles que les moyens de levage disponibles. Les produits Activ’Home peuvent embarquer les réservations, les menuiseries, les occultations et les finitions. Activ’Home travaille par exemple sur le chantier de rénovation d’un groupe scolaire à Pessac (Gironde), où les murs préfabriqués sont arrivés sur chantier avec le bardage bois déjà monté (voir photo). Le système peut être mis en œuvre sur tout type de bâtiments. En raison de leurs poids (de 40kg/m2 en 240mm à 80kg/m2 en360mm), les murs préfabriqués peuvent être directement accrochés aux façades existantes sans qu’il soit besoin de renforcer les fondations. Ils répondent ainsi à des opérations de rénovation simplifiées, rapides et efficaces.

Lucien Brenet