Dompter la hauteur

392

La tour étudiante de Melbourne

La tour étudiante de Melbourne remporte le prix prestigieux Council on Tall Buildings and Urban Habitat pour sa construction, concours international annuel de grands bâtiments.

Le coût faramineux du terrain dans le centre ville de Melbourne suppose d’opter pour une construction qui cultive la hauteur, à l’instar d’un grand nombre de capitales sur la planète. L’immeuble Atira, La Trobe Street comprend 44 étages, 792 chambres d’étudiants pour une valeur de 100 millions de dollars. En tant que l’un des plus grands bâtiments préfabriqués de logements étudiants au monde,

La Trobe Street fait figure de projet pionnier, construit en véritable collaboration avec Atira et Hickory Group, reflet de l’excellence du design et de l’évolution des méthodes de construction. L’objectif de cette tour est de favoriser le sentiment d’appartenance à la communauté et d’améliorer le bien-être des étudiants. Un ensemble convivial de terrasses, salons et autres espaces communs traduit ce désir constant de cohésion et d’accès pour tous au confort.

Thomas Gilbert, architecte
principal du projet, au sein de
l’entreprise Hayboll – référence
sur la côte Est nous fait part de son implication:

Les étudiants ne vivent pas dans une bulle. Le travail, la vie et l’étude sont des moments qui sont tous imbriqués. Et leurs habitations devraient en tenir compte. Nous partageons la même volonté qu’Atira d’offrir des logements étudiants de nouvelle génération. De concert, avec Hickory Group, nous avons livré une tour de 150 mètres de haut avec une façade en peau de serpent qui a été fabriquée Hors Site avec les salles de bains, toutes deux assemblées la nuit par des grues silencieuses. Grâce à la préfabrication, le bâtiment a été construit 25% plus rapidement et il s’avère de meilleure qualité que la plupart des structures de grande hauteur. Atira La Trobe Street a été achevé en seulement 24 mois.

Il faut souligner que cette prouesse entraîne une réduction de 30 à 40% du temps de construction par rapport aux méthodes de construction traditionnelles. Par ailleurs, le système Hors Site a l’immense vertu de s’ériger en rempart contre les nuisances, dans cette ville australienne dont la population est en pleine expansion.

En effet, des mois de chaos dans la circulation liés à des fermetures de rue ont été évités, La Trobe Street abritant l’Université RMIT, la gare centrale de Melbourne et deux lignes de tramway particulièrement fréquentées. Hickory Group a appliqué HBS2, une nouvelle version de son système innovant Hickory Building (HBS), une technologie brevetée qui permet de construire des bâtiments préfabriqués à des hauteurs supérieures à celles que les autres techniques modulaires peuvent atteindre.

Atira, cela représente pas moins de 285 modules de CBE qu’il a fallu tester, construire et transporter. Le plus long faisait 17 mètres de long et pesait 26 tonnes. Les éléments préfabriqués les plus imposants ont été transportés par camion sur le site la nuit. Élément le plus novateur du bâtiment, la façade magnifiquement orchestrée, a été fixée aux modules dès le début, sans attendre la construction de nombreux étages. Des panneaux de verre avec capots en aluminium ont été choisis afin de souligner la nature résidentielle du bâtiment.

Objet de tous les regards, la façade alvéolaire de panneaux de verre thermique, entourés de hottes en aluminium évite l’écueil qui aurait consisté à ressembler à une tour monolithique de bureaux. Les salles de bain garantes d’une parfaite optimisation de l’espace ont été pré-équipées incluant la plomberie, l’éclairage, la menuiserie, les revêtements muraux et les revêtements de sol. Suivant la même logique in situ, leur mise en place a été effectuée le chantier. Thomas Guilbert insiste sur l’enthousiasme et l’esprit d’ouverture du conseil municipal de Melbourne. Ce n’est pas un hasard si l’industrie de la construction de Melbourne misant sur une ingénierie innovante fait partie des leaders mondiaux du secteur.