La construction hors-site propose LE changement structurel et organisationnel tant attendu dans le monde du bâtiment

1239

Pascal Chazal
CEO du groupe Hors Site

TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ ONT RÉALISÉ DES PROGRÈS CONSIDÉRABLES, LIÉS EN GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DU NUMÉRIQUE ET À L’INDUSTRIALISATION

Nous avons tous entendu parler de l’intelligence artificielle (IA), mais avec ChatGPT, chacun peut toucher du doigt la puissance phénoménale de l’IA. À coup sûr, l’être humain va à nouveau voir son potentiel décupler, et le rythme de nos activités encore s’accélérer. Qu’on le veuille ou non, le digital mène le monde, et ceux qui ne font pas leur transformation digitale sont rapidement dépassés. Or, le bâtiment est le bon dernier de la classe de la transformation numérique.

À l’heure de ChatGPT, le secteur du bâtiment continue de fonctionner avec des méthodes et des organisations qui datent de l’après-guerre. Or si les outils ont changé, ces méthodes et organisations, elles, sont restées figées. Nous le savons tous, la productivité du bâtiment se dégrade : 20 % de baisse en vingt ans avec, comme conséquence, les coûts de la construction qui s’envolent. Au point de ne plus être en mesure de répondre au besoin vital de nos concitoyens de se loger, ni d’offrir une qualité satisfaisante. Les entreprises du bâtiment ne dégagent pas assez de marges pour investir en R&D et n’arrivent plus à recruter.

…le bâtiment est bon dernier dans le développement du numérique…

Étude Mc Kinsey 2014

IL EST GRANDEMENT TEMPS DE CHANGER…

Tous les domaines d’activité ont réalisé des progrès considérables, eux-mêmes liés, en règle générale, au développement du numérique et à l’industrialisation. Comme le montre le graphique de McKinsey, le bâtiment est bon dernier dans le développement du numérique. Le BIM fait beaucoup de déçus. Malgré les investissements, les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes. Le BIM est pourtant un outil fantastique, mais il est difficile, voire impossible de le développer véritablement avec les organisations segmentées et les méthodes du passé qui régissent le bâtiment.

Pour répondre aux contraintes de plus en plus élevées liées à la décarbonation de nos activités, le changement dans le secteur du bâtiment est indispensable. Il  est nécessaire d’engager de toute urgence la transformation numérique et industrielle, mais comment faire ?…(Suite de l’article dans le magazine N°21)