L’autre pays du hors-site

695

Pour accélérer la construction des logements qui leur font cruellement défaut, les Pays-Bas misent, entre autres, sur le modulaire 3D. À l’instar des autres États du nord de l’Europe, le pays des polders a, dans ce domaine, une longueur d’avance. Il peut aussi compter sur un outil industriel capable de répondre à la demande. Autre fait remarquable, les architectes néerlandais s’en emparent pour créer des bâtiments uniques qu’on ne peut soupçonner d’être réalisés selon ces méthodes alternatives.

Modèle exemplaire de solutions hybrides : l’hôtel Jakarta, à Amsterdam, est neutre en carbone et référencé comme l’un des hôtels les plus durables des Pays-Bas.

Comme en France et ailleurs en Europe, les Pays-Bas connaissent une crise du logement sans précédent. Selon une enquête menée par le média RTL auprès de 38 000 personnes avant les élections de novembre 2023, c’était même l’un des principaux sujets débattus et les promesses de nouvelles constructions figuraient en bonne place dans les programmes des partis politiques de tous bords. Dans ce pays, l’un des plus densément peuplés au monde, il manquerait, en effet, quelque 400 000 logements…Et la demande ne cesse d’augmenter, notamment à Amsterdam. Les professionnels de l’immobilier expliquent cette situation par la croissance démographique, l’immigration ou encore l’éclatement des ménages.

Problème également du côté des procédures. La lenteur du processus de délivrance des permis de construire est un facteur aggravant dans la construction de nouveaux logements, y compris sociaux : il faut une dizaine d’années pour lancer un projet. À cela s’ajoute une réglementation environnementale ambitieuse – les mauvais esprits diront contraignante – qui a provoqué la suspension par le conseil d’État de grands projets de construction émettant de l’azote. Les sages jugent que le pays émet trop de gaz à effet de serre (GES). Autre donnée pénalisante: la pénurie de…(Suite de l’article dans le magazine N°24)