Les plateformes digitales game changer du monde de la construction

916

Les marketplaces font désormais partie de notre quotidien ; nous les utilisons pour nos achats alimentaires, consulter un médecin, réserver un logement… Elles nous simplifient la vie en nous offrant un accès facile à des produits de plus en plus sophistiqués. Pourquoi n’en serait-il pas de même avec le secteur du bâtiment et de la construction ?

Aurélien Chouvet
Cofondateur et directeur général dʼUnicraft

Elles s’appuient sur le numérique et l’expérience utilisateur pour concevoir des parcours d’achat en ligne optimaux et rapides. Les éditeurs de ces plateformes investissent beaucoup de temps et produisent des efforts considérables pour référencer et qualifier les produits, fournir des informations détaillées, faciliter les comparaisons de produits, offrir des options et des services tels que les échanges gratuits et les paiements échelonnés. Les plateformes visent à nous guider dans nos choix en fournissant une transparence maximale, notamment avec les avis des clients, si importants, car la confiance est essentielle dans la relation client.

Il fut un temps où il était difficile d’imaginer commander une voiture en ligne, mais la force des marketplaces est telle que tous les secteurs d’activité sont maintenant touchés par cette révolution. Mais est-il envisageable de commander bientôt nos maisons, nos bâtiments en ligne ? De nombreux acteurs de l’industrie y croient. Le numérique permet justement de proposer des produits complexes, en rendant l’expérience d’achat très simple, grâce à ses capacités de configuration et de personnalisation, et à la multitude de choix qu’il offre. Aujourd’hui, il est déjà possible d’acheter notre cuisine sur Internet : les fabricants ont développé des configurateurs qui nous permettent en quelques clics de visualiser notre future cuisine, d’en connaître le prix, le délai de livraison et même de bénéficier d’options de paiement en plusieurs fois. Certaines plateformes vont plus loin en proposant d’acheter des vérandas, des stores ou même des escaliers. Très simplement, après avoir renseigné les principales dimensions, vous obtenez le plan de votre escalier, son prix, et vous passez commande. Quelques semaines plus tard, un escalier sera livré directement chez vous. La puissance du digital permet de générer automatiquement toutes les données nécessaires, telles que les fichiers de taille des machines à commande numérique qui vont réaliser votre escalier. Un peu partout dans le monde, nous voyons se développer des projets de plateformes B2B dans le secteur de la construction proposant de faciliter la mise en relation des entreprises, la recherche de fournisseurs, de partenaires commerciaux…

Plateformes kit of parts

Les plateformes kit of parts pour la construction, telles que Project Frog ou Modulous, suivent une approche modulaire de la conception et de la construction de bâtiments, qui consiste à créer une collection de composants standardisés et préfabriqués, qui peuvent être combinés de différentes manières. Ces collections, appelées « kits de pièces », visent à rationaliser le processus de construction en utilisant des éléments conçus, fabriqués et testés en amont. Ces éléments peuvent inclure des murs, des planchers, des plafonds, des poteaux, des poutres, des fenêtres, des portes, des systèmes de plomberie, des systèmes électriques, etc. Chaque élément est conçu pour s’emboîter facilement avec d’autres éléments, offrant ainsi une grande flexibilité dans la conception et l’assemblage des bâtiments.

L’idée d’une plateforme kit of parts repose sur la potentielle réduction de coûts ; les composants sont préfabriqués et standardisés, ils peuvent donc être produits en série, ce qui permet une économie d’échelle importante. Cette approche offre également une certaine souplesse en permettant la personnalisation des bâtiments en fonction de besoins spécifiques. Les éléments modulaires peuvent être configurés de différentes manières pour s’adapter à des fonctions, des tailles ou des styles architecturaux différents. Un des inconvénients principaux tient au changement de méthode pour les concepteurs. En effet, afin de tirer pleinement parti du système kit of parts, ils doivent l’adopter dès le début du projet, ce qui constitue un véritable changement d’habitude. La réussite de ce type de solution dépend en grande partie de la capacité d’adoption des architectes.

Un exemple de bonne pratique est la solution mise en ligne par Kone, le fabricant d’ascenseurs. Leur configurateur en ligne, extrêmement simple à utiliser, permet au concepteur de créer en quelques clics son ascenseur. Le fabricant lui fournit ensuite tous les éléments nécessaires, tels que le descriptif, le CCTP, les plans PDF, DWG, et IFC, si nécessaire. L’architecte intègre ces éléments dans son projet en prenant en compte la dimension de la cage, et Kone n’a plus qu’à produire un ascenseur qui corresponde parfaitement à ses capacités de production.

Conception orientée objet

La start-up Zen Modular, qui vient de lever un million d’euros, s’est inspirée de cette idée. Si on peut le faire pour les ascenseurs, pourquoi ne pas le faire pour d’autres parties d’une construction ? Certains bâtiments se prêtent particulièrement bien à la construction modulaire, telles les résidences gérées, incluant notamment les résidences étudiantes, les établissements de santé, les EHPAD ou encore les hôtels. Ces bâtiments sont constitués de deux parties bien distinctes : les espaces communs et les chambres.

Contrairement aux plateformes kitof parts, Zen Modular ne propose pas de solution globale pour l’ensemble du bâtiment mais seulement une solution pour les chambres. C’est ce que la start-up appelle la « construction modu-aire hybride ». Avec cette méthode, les espaces communs, souvent spécifiques ,peuvent être réalisés selon les préférences des concepteurs, qu’il s’agisse de béton, de bois ou d’acier, réalisés sur site ou préfabriqués. Les concepteurs et les entreprises peuvent ainsi rester dans leur zone de confort habituelle. En ce qui concerne les chambres, qui sont des éléments plus répétitifs et standardisables, Zen Modular propose des modules fabriqués de manière efficace en usine. Le concepteur, à l’instar de ce qu’il fait pour l’ascenseur, peut utiliser la plateforme en ligne pour choisir en quelques clics le ou les modèles de chambres qui conviennent, puis les positionner sur son plan. Zen Modular s’engage à livrer des chambres d’une qualité inégalée sur le marché. Ces chambres, conçues en collaboration avec les meilleurs spécialistes pour répondre aux besoins les plus exigeants, sont produites par les industriels appartenant au réseau labellisé Zen Modular.

Cette approche est terriblement efficace : la construction modulaire hybride divise par deux le délai de construction et par cinq le nombre de véhicules de chantier, elle réduit l’impact carbone de 30 à 40 % et, surtout, elle ne révolutionne pas la manière de concevoir et de construire. Les concepteurs utilisent ce que Zen Modular appelle la « conception orientée objet ».

La start-up aspire à aller encore plus loin dans cette approche. Si les architectes apprennent à utiliser la conception orientée objet avec les chambres, le concept pourra s’étendre à d’autres éléments. Ainsi, la proposition de valeur de Zen Modular pourrait évoluer vers un système similaire à celui d’un kit of parts.