Nouvelle plateforme, nouveau trio

388

Ivanhoé Cambridge, Bouwinvest associés à Greystar lancent une plateforme dédiée aux résidences pour étudiants et jeunes professionnels à Paris. La capacité d’investissement s’élève à 1 milliard d’euros. [par Nicolas Berger]

De concert, ils ont annoncé début juillet la création d’un véhicule « develop-to-core ». Il s’agit de développer un portefeuille de logements destiné aux étudiants et jeunes professionnels en région parisienne, avec une capacité totale d’investissement de 1 milliard d’Euros.

Un conseil d’administration régira cette nouvelle plateforme, composé d’Ivanhoé Cambridge en tant qu’actionnaire majoritaire, de Bouwinvest et de Greystar. La gestion de cette plateforme et l’exploitation des actifs seront conduites par Greystar, expert historique dans le secteur du locatif (familial, étudiant, et senior), et présent dans plus de seize pays. Le trio gagnant a toutes les cartes en main pour construire un portefeuille au travers d’acquisitions d’actifs existants ou de projets en développement (incluant des terrains à construire).

La plateforme a déjà identifié un vaste champ d’opportunités en région parisienne et cible plusieurs acquisitions initiales dans les mois qui viennent. La plateforme se concentrera sur la proposition d’hébergements haut de gamme, aux étudiants et aux jeunes professionnels, comprenant des services et des aménagements de premier plan. Les hébergements et les services seront adaptés spécifiquement aux exigences et sensibilités locales. De plus, les emplacements connectés aux grands projets de transport public du Grand Paris se verront privilégiés.

Karim Habra, Head of Europe & Asia-Pacific, Ivanhoé Cambridge, commente : « Les marchés du Grand Paris et de la résidence étudiante / co-living pour jeunes actifs sont des axes de développement majeurs de notre stratégie européenne. La crise du Covid-19 constitue un accélérateur de tendances, révélant le besoin accru de produits haut de gamme, de flexibilité et de services dans des localisations clés. »

Cette orientation coïncide avec la stratégie des actionnaires dans des capitales européennes comme Londres, Berlin, Amsterdam ou Vienne : ciblage des grandes villes garantes de taux d’emploi stables et où le manque de logements locatifs à long terme se fait criant. En ce qui concerne le Royaume-Uni, Greystar est un acteur important du développement hors-site. On pourrait citer, par exemple, la construction de plusieurs résidences étudiantes modulaires dans le quartier de Wembley. Mais qu’en sera-t-il des logements premium programmés pour le Grand Paris ? Seront-ils développés grâce au système hors-site ?