Panomur, le bon usage du modulaire

370

Panomur rationalise les tâches pour en finir avec les inerties liées au chantier. Lancement d’Éocène en 2020, épine dorsale d’une solide politique environnementale. Sans oublier, la création de Panodata, une base de données accessible à tous les intervenants pour un suivi en temps réel des informations.

Virginie Speight


Pionnière du mode constructif hors-site, Panomur agrège les différents lots techniques, plomberie, électricité, menuiserie, isolation, structure, étanchéité à l’air ,plaque de plâtre ; dans des panneaux conçus et réalisés en usine. Et valorise les qualités du bois, du béton, de l’acier et du composite alliant résistance, légèreté et confort.

L’entreprise a eu la clairvoyance d’entrer dans le monde du hors-site, à rebours de la filière de la construction traditionnelle enferrée dans une logique archaïque. « Aujourd’hui, grâce à notre système constructif et à notre organisation, la variable d’ajustement du promoteur n’est plus le coût de construction mais l’amélioration des tâches entre les intervenants et surtout la suppression et la diminution des aléas chantier liés aux traditionnelles 22 interventions qui s’empiètent les unes sur les autres. En fait, nous avons un coût de construction qui reste stable, l’amélioration de la productivité nous donnant la capacité de compenser le prix», déclare Jean-Luc Chabalier, fondateur de Panomur.

Son système modulaire, fruit d’une R&D très poussée a permis à Panomur de résoudre la quadrature du cercle :qualité, coûts, délais, et durabilité. Une qualité de produit peu courante car contrôlée, flexible, pluriel sur le plan des matériaux et du dimensionnement, avec une rapidité d’assemblage sur chantier remarquable. Les produits déclinés en trois modules, Panomur®, Panomur®plancher et Panomur®toiture, se composent aussi d’une cellule technique.

La société redouble d’inventivité grâce à la conception d’une base de données, baptisée Panodata. Cet outil digital permet la modélisation de l’ensemble des documents, plans de fabrication, bilan carbone… Tous les intervenants, incluant les promoteurs sont en contact direct -suivi des informations en temps réel. Un grand pas en avant également pour la diminution de l’empreinte carbone.

Toujours sur le front de l’écologie, il faut signaler la création par Cogim et Panomur®, de la société de promotion immobilière Éocène : un engagement à construire des lieux de vie économiques, durables et éco-responsables avec du bois régional, et un site de production local. Cela correspond aux attentes des jeunes couples – logements individuels abordables, très économes en énergie, situés en première, en couronne de Montpellier. À ce propos, un projet en cours mené de concert avec Pa’Serm comprendra 17maisons.