UN SPA À LA HAUTEUR !

531

Voici un concept innovant de fabrication hors-Site qui, pour sa première réalisation, s’est placé dans les conditions les plus difficiles.

Le projet de Roger Bernet

Designer helvétique d’équipements de bien être, est un spa-bungalow économique destiné aux hôtels disposant d’un environnement naturel propice, mais un budget limité.

Un spa est déjà en sois un concentré de difficultés puisqu’il faut gérer l’humidité, l’eau et le feu, dans des conditions d’hygiène et de sécurité optimales. Mais Roger Bernet a ajouté au cahier des charges un système constructif avec matériau unique, écologique, facile à monter, suffisamment léger pour être transporté et installé dans les configurations les plus complexes, inattendues ou spectaculaires. Et suffisamment robuste et isolant pour affronter les conditions hivernales de la haute montagne.

Il est désormais l’annexe « détente » d’un refuge de haute montagne, à 2690 m d’altitude, au col Lötschenpass, entre le Valais et le canton de Berne, dans les Alpes Suisses.

Quand au prix, le coût de la construction étant très élevé en Suisse, la fabrication en série en atelier devait permettre de ne pas dépasser les 100 000 francs suisse (88 500euros), clef en main.

Le spa-bungalow

Il est composé de trois modules : un sauna, un espace de relaxation avec un lit, et une salle de bains avec douche. Sa surface est de 45m² avec les terrasses.Il est exclusivement fabriqué avec les panneaux de Kerto LVL Q panel. Ce lamibois entre dans la famille des matériaux composite structurels (Laminated veneer Lumber-LVL).

Il est constitué de couches de placages dont les fibres sont orientées principalement dans le même sens. Environ 20% des placages sont collés dans un sens travers pour améliorer la flexion latérale, la rigidité du panneau, et lui conférer une grande résistance mécanique. Des panneaux de 69mm d’épaisseur pour les murs et le toit, de 39mm pour les parois, ont d’abord été vissés mécaniquement, puis collés les uns aux autres. Un revêtement de plastique renforcé de fibre de verre a été ensuite appliqué sur toutes les surfaces extérieures pour assurer la résistance aux intempéries.

A l’intérieur, les panneaux bruts créent une belle finition de bois qui ne souffre pas de la vapeur et résiste au feu. Les découpes ont été réutilisées pour réaliser l’ameublement. Quatre semaines pour deux menuisiers ont été nécessaires pour la construction du premier exemplaire, mais le temps de montage devrait être réduit de moitié pour les suivants.

En atelier, deux menuisiers ont assemblé les panneaux de Kerto qui constituent l’unique matériau de structure et de cloisonnement.
Les panneaux sont assemblés par vissage et collage. Les découpes de bois pour les ouvertures ont servi à fabriquer le mobilier.
Les modules ont ensuite été soulevés pour appliquer un revêtement à base de plastique et de fibre de verre sur toutes les faces extérieures.

Le Spa-bungalow est simplement chauffé par le poêle à bois du sauna qui fournit suffisamment d’énergie pour affronter les températures les plus basses. L’2lecricité est assurée par une éolienne, et l’eau de la douche provient de la fonte de la neige. Présenté au public à Bâle en novembre 2017, le spa a ensuite été transporté par hélicoptère à 2690 m d’altitude, à coté du refuge de montagne Lötschenpass Hut, accessible uniquement à pied. Après quelques heures de montage, il accueillait ses premiers visiteurs.

La légèreté du kerto et le système modulaire ont facilité l’héliportage en altitude. Quatre semaines de fabrication en atelier pour la première unité, bientôt divisées par deux, pour les suivantes, et quelques heures d’assemblage pour le rendre opérationnel.
Avec les terrasses, les trois modules offrent une surface de 45m².

 

Plus d’articles sur le Magazine Hors-Site 👉 Commandez le maintenant