2400 CLASSES POUR LA RENTRÉE 2017

1304

Sur la feuille de route du nouveau Ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, les classes de Cours Préparatoire (C.P.) dans les Réseau d’Éducation Prioritaire vont  être dédoublées dès la rentrée 2017, via un amendement à la circulaire de rentrée. Si le gouvernement a engagé un budget de 200 M€ d’aides financières, les conditions matérielles pour ouvrir près de 2400 classes nouvelles pouvant accueillir 12 élèves est un fantastique défi à relever dans des zones urbaines denses. En effet, à Paris par exemple, ce sont 119 écoles qui sont concernées. Pour Sandra Lapierre de l’ACIM (Association des Constructions Industrielles et Modulaires), « Notre secteur est seul capable de livrer un bâtiment aux normes en un temps record. Nous avons des communes qui au moment des inscriptions scolaires en mars font un appel d’offre quasi en urgence pour une classe en septembre ».

Mais, peut-être faudrait t’il s’inspirer de l’exemple britannique où le Ministère de l’Éducation a recensé un besoin de 2000 nouvelles écoles avant 2020 pour accueillir les nouvelles générations. Cette demande sans précédent se traduit en extensions avec de nouvelles classes et créations d’écoles entières à un rythme soutenu. Les normes élevées de qualité, tant au niveau des performances thermiques du bâti que pour les équipements proprement scolaires ont été négociées directement entre le Ministère de l’Éducation et Buildoffsite, l’organisation professionnelle qui regroupe les principaux acteurs du marché. Un cahier des charges de base fixe les attentes gouvernementales au regard des capacités techniques du hors site. Car, les solutions externes offrent des possibilités considérables pour livrer rapidement, avec un minimum de perturbation de la vie scolaire dans les établissements.

En France, après les 2400 classes pour les CP en REP + pour la prochaine rentrée, le programme « 12 élèves par classe » doit progressivement être élargi aux CP en REP et aux CE1 en REP+ et REP. Ce sont donc plusieurs milliers de classes qu’il faut trouver !