Gobo House, à peine arrivée et déjà bien installée

206

Dorénavant, il va falloir compter sur la marque Gobo House du Groupe Habitat de France, arrivée sur le marché cet été et déjà bien installée sur le secteur de la construction Hors-site bas carbone.

Après des études dans la restauration, Frédéric Morin a endossé successivement le costume d’agent immobilier, d’aménageur foncier pour devenir promoteur immobilier, et lancer cet été avec ses équipes, la marque Gobo House au sein du Groupe Habitat de France.

Passer à la construction Hors-site bas carbone, lui a semblé une évidence après avoir été confronté pendant des années à des chantiers accusant des retards sans oublier les conditions de travail plus que difficiles des ouvriers détachés. Le Groupe Habitat de France que Frédéric Morin a fondé, comprend plusieurs marques et sociétés, dont fait partie Gobo House – constructeur de murs et modulaire bois. En plus de « MEMO », structure d’A.M.O. construction bois, a été créé le cuisiniste « Chefmacuisine.com » dans l’objectif de livrer les logements les plus aboutis possible. D’autres créations sont à l’œuvre. Il s’agit de Epange, un bureau d’étude structure détenteur de brevets pour la construction de murs (2D) et modulaires (3D) avec un mode constructif éprouvé et exclusif ; et de Ecogeni, une plateforme d’achat collaborative ouverte à tous de matériaux innovants et menuiseries intérieures et extérieures sur mesure. En construisant petit à petit cet ensemble de structures à fortes synergies, le Groupe a pris conscience qu’il avait beaucoup de points communs avec la RSE ; une démarche de valorisation de leur engagement a d’ailleurs été entamée.

L’entreprise, de plus en plus sollicitée, grâce notamment à la souplesse et l’agilité de sa structure, est en capacité de répondre au mieux aux demandes clients parfois très spécifiques, et a pour ambition de livrer les logements entièrement terminés, meublés, prêts à loger. Un hôtel intégrant meubles et literies s’apprête justement à être livré prochainement. Les clients bénéficient de tous les avantages de la construction hors-site. À leur attention, un contrôle qualité avec une assistance par logiciel en 5 étapes a été mis en place – en commençant par un autocontrôle par l’ouvrier, jusqu’à l’architecte en charge du dossier, en passant par le chef d’équipe, le chef d’atelier et le directeur de production. Au-delà de la qualité, les clients peuvent connaître en instantané l’avancée de la construction à laquelle sont attachées les fiches produits. Par ailleurs, le procédé constructif bois 3D sous système breveté Silvata permet d’envisager une livraison des modules entièrement terminés, prêts à vivre, le tout en filière-sèche jusqu’à 10 à 14 étages.

Autre point important, toutes les constructions des murs et modules en bois sont réemployables. Gobo House, membre « Pôle Habitat FFB » et « FIBOIS France » invite également ses clients à laisser l‘entreprise produire leurs projets en filière-sèche. Il en résulte une réduction du temps de séchage des enduits et colles, un meilleur contrôle sur la qualité, et une diminution des réserves sur chantier.

En outre, de nombreuses actions de R&D sont menées par l’entreprise. Un catalogue de logements de loisirs devrait être mis en place, avec encore et toujours l’accent porté sur la maison individuelle avec une offre d’habitat industrialisé, s’inspirant de l’industrie automobile. À partir d’un configurateur, les visiteurs pourront choisir leurs modèles de logements du studio/bureau de jardin jusqu’au T5, en découvrant les impacts visuels et financiers de leurs choix, avec une livraison assurée en quelques semaines. L’idée est aussi de proposer aux constructeurs de maisons individuelles de distribue une offre de logements biosourcés, éco-responsables et bas carbone. Des logements réfléchis à prix maîtrisés.

De nombreux projets d’envergure sont sur les rails. Ils recouvrent des sujets très variés – avec les promoteurs, des petites opérations de quelques logements ou plus conséquentes de plusieurs centaines de logements, les bailleurs sociaux sur des logements hôteliers, et des résidences services. On peut citer, la production actuelle de logements passifs pour le groupe Réalités en Île-de-France, des logements très qualitatifs. Le positionnement haut de gamme de Gobo House a séduit également la société Ôzento pour déployer des lieux d’exception. « L’avenir du Hors-site n’est à ce jour plus à remettre en doute lorsque les leaders de la promotion immobilière ont décidé de produire tout ou partie de leurs logements à 5 ou 10 ans. Aujourd’hui GOBO travaille sur le chiffrage de plus de 2000 logements : Habitat léger de Loisir, logements individuels, groupés, intermédiaires, collectif jusqu’à R+8, hôtellerie, résidences étudiantes ou séniors, scolaire ou quelques sujets en tertiaire » : déclare Frédéric Morin.

Nicolas Berger