L’économie circulaire

446

L’économie circulaire transforme le bâtiment d’une source de déchets en une banque de matériaux précieux

EMNA ATTOURI,
Ingénieure recherche et
développement – Bouygues
Bâtiment Grand Ouest


Le bâtiment est le lieu où nous passons la plus grande partie de notre vie. Sa qualité a un grand impact sur la façon dont nous nous définissons, nous ressentons et nous agissons. Il s’agit aussi d’un ensemble de matériaux et de composants qui sont assemblés de manière plus ou moins efficace. À côté des matériaux, nous avons aussi de l’eau, de l’énergie et des déchets qui entrent, circulent et sortent à l’environnement quotidiennement. Actuellement, nous vivons dans une économie de bâtiment linéaire. Elle utilise des matières premières pour produire des constructions qui sont transformées en déchets à la fin de leurs cycles de vie.

Aujourd’hui, à cause de nos bâtiments, nous créons un impact négatif sur l’environnement et cet impact est énorme. Nous prenons des décisions qui prendront effet dans un avenir lointain, lorsque les prochaines générations devront y faire face. C’est une grande responsabilité et on doit changer notre méthode de construction. En effet, la construction est responsable d’environ 40% de la consommation d’énergie primaire, 26% de l’utilisation des ressources matérielles et 35% de la production de déchets (ARUP et Ellen Macarthur foundation).

L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE VISE À FERMER LES BOUCLES ET ÉLIMINER LES DÉCHETS EN INTERVENANT À CHACUNE DES ÉTAPES DU CYCLE DE VIE D’UN PRODUIT

En France, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), La construction produit annuellement de l’ordre de 260 millions de tonnes de déchets, 70% des déchets générés dans l’Hexagone. Sur ce total, 220 millions de tonnes proviennent des travaux publics et 40 millions de tonnes du bâtiment. L’application des principes de l’économie circulaire est l’une des solutions pouvant conduire à la minimisation de cet impact. C’est une approche qui permet d’atteindre les objectifs de développement durable grâce à des modèles économiques soutenant la minimisation des déchets en réduisant, réutilisant, recyclant et valorisant les matériaux pendant tout le cycle de vie d’un produit. L’économie circulaire vise à … (suite de l’article dans le magazine N°12)