Peau d’inox préfabriquée

645

La réhabilitation thermique des tours Nuages à Nanterre (92) est l’occasion d’une réinterprétation artistique des façades. Caractérisés par leur morphologie toute en rondeur et par leurs fenêtres hublots et en forme de feuille de sauge, les bâtiments se parent ainsi d’une nouvelle peau constituée de panneaux de façade préfabriqués revêtus d’inox.

En décembre 2017, l’agence d’architecture RVA se voyait désignée lauréate du « concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation thermique et la réinterprétation artistique des façades des tours Nuages à Nanterre ». Depuis lors, les études architecturales, artistiques et techniques se sont succédé pour aboutir à la rénovation de la première tour de cet ensemble remarquable réalisé par l’architecte Émile Aillaud entre 1973 et 1981, situé quartier Pablo Picasso et constitué de 18 tours dont deux immeubles de grande hauteur.

Le 18 mars 2023, Patrick Jarry, maire de Nanterre, en présence d’Anne-Claire Mialot, directrice générale de l’ANRU, de Laurent Hottiaux, préfet des Hauts-de-Seine, Georges Siffredi, président du département des Hauts-de-Seine, dévoilait le premier assemblage du parement d’inox de la réhabilitation thermique des façades. Le projet de rénovation porté par l’agence RVA, développé avec les graphistes Pierre di Sciullo et Amélie Lebleu, est une réinterprétation artistique de l’œuvre initiale d’Émile Aillaud et de son graphiste Fabio Rieti. C’est ainsi que dans l’esprit d’origine sont repris quelques principes du projet originel : du tellurique vers l’évanescence, du jeu de la matité et de la brillance, de la maîtrise des gammes colorées de la terre, du végétal et du ciel parisien. Cette recherche et la complexité des formes des tours, renforcées par la géométrie atypique, ont guidé les architectes de l’agence RVA vers le métal pour ses qualités de tension et de respect des rondeurs initiales des tours. Métal qui vient en protection du système d’isolation thermique par l’extérieur.

Après plusieurs années d’études techniques et artistiques en lien direct et suivi avec le bailleur Nanterre Coop’ Habitat et les partenaires de la ville et du ministère de la Culture, l’entreprise Citynox remporte en 2022 l’appel d’offres pour la réhabilitation de la tour témoin. Entreprise, architectes et bureaux d’études mènent depuis 2020 des études de prototypes, puis d’exécution et d’essais de laboratoire au CSTB dans le cadre spécifique d’une procédure PIA (programme d’investissement d’avenir) afin de développer façades et fenêtres qui aboutissent à la pose du premier ensemble inauguré le 18 mars 2023. Produites en usine, les nouvelles façades intègrent l’ensemble des éléments techniques et reprennent le design unique des fenêtres, notamment celles en feuille de sauge.