vite et bien

1193

La construction modulaire affole le chronomètre. À l’origine de l’exploit, un conglomérat chinois, le BROAD Group, qui n’en finit pas de collectionner les succès.

Montage de l’immeuble résidentiel BROAD Group à Changsha, Chine

L’immeuble modulaire de Changsha, un projet qui fait date

28 heures et 45 minutes pour construire un immeuble résidentiel de 10 étages, c’est l’exploit accompli en juin 2021 par BROAD Group, un conglomérat industriel chinois dédié à la climatisation, à l’efficacité énergétique et aux structures préfabriquées, dans la ville de Changsha.

Mais comment l’entreprise a-t-elle réussi à ériger un bâtiment dans un laps de temps aussi court de sorte que les occupants ont pu immédiatement investir leurs appartements ? Cette prouesse qui a littéralement fait le buzz sur Internet* résulte principalement de la modularité, de la préfabrication et de l’emploi d’un matériau structurel particulièrement innovant : l’acier inoxydable, surnommé B-CORE Slab. Pour rappel, la construction modulaire, hyper rapide et beaucoup moins onéreuse que la construction conventionnelle, permet la production d’unités de petites dimensions dans des usines à la pointe de la technologie. Ces dernières sont ensuite transportées et montées sur site. De surcroît, pendant toute la durée du chantier, ce procédé novateur préserve le quartier des nuisances sonores et de la pollution et, de fait, assure de meilleures conditions de travail aux ouvriers.

Dans le cas de l’immeuble résidentiel de Changsha, tous les modules sont sortis entièrement équipés de l’usine, qu’il s’agisse des cuisines, des salles de bains et des systèmes mécaniques, sans compter le câblage pour l’électricité, l’isolation, les systèmes de ventilation et les vitrages. Ainsi, le moment venu, il a suffi d’assembler chaque module sur place en les empilant les uns sur les autres et de procéder au serrage des boulons, puis de raccorder ces unités au réseau électrique et à l’eau pour que l’immeuble soit sur-le-champ totalement fonctionnel. Pour mener à bien l’opération, trois grues et une main-d’œuvre importante ont été nécessaires. Ces modules standardisés de la taille d’un conteneur (12,19 m de long, 2,44 m de large et 3 m de haut), une fois pliés, peuvent être expédiés sans problème partout dans le monde. Autre spécificité non négligeable de BROAD Group, c’est d’avoir pensé, pour ces unités préfabriquées, à un système de parois se déployant et s’intégrant au sol du bâtiment.

Concrètement, ces modules sont fabriqués à l’aide d’un système de panneaux en acier inoxydable, le B-CORE Slab. Selon les sources de l’entreprise, ce système structurel « est 10 fois plus léger et 100 fois plus résistant que les structures conventionnelles ». BROAD Group souligne que les immeubles bâtis grâce au mode de construction modulaire, baptisé « Living Building System », auraient une longue durée de vie et seraient plus résistants aux tremblements de terre. Et comme toute construction de ce type, les bâtiments peuvent facilement être facilement démontés et réinstallés autre part.

* Vidéo (time lapse)

Montage de l’immeuble résidentiel BROAD Group à Changsha, Chine

S’inspirer de la construction automobile

Ce mode constructif à rebours des méthodes traditionnelles réduit considérablement les coûts de construction en produisant des bâtiments optimisés et rationalisés à la manière des voitures fabriquées en usine. Son utilisation peut être étendue à la conception et à la réalisation de gratte-ciel, d’hôtels, et d’hôpitaux, etc.

Distinction de la profession

BROAD Group ne cesse d’enchaîner les succès. En avril de cette année, la société a participé au Congrès annuel World of Modular du Modular Building Institute (Institut du bâtiment modulaire), à San Antonio, au Texas. Un évènement auquel ont participé 1062 personnes en provenance de plus de 20 pays. À cette occasion, l’entreprise s’est vu remettre le premier prix dans la catégorie « immeubles multifamiliaux » pour le bâtiment BROAD Holon. Cette distinction a été attribuée sur la base de l’excellence architecturale, de l’innovation technologique, de la durabilité et du temps consacré à la réalisation du bâtiment.

virginie speight