Pour Eric Aurenche, nouveau Président de l’ACIM, il faut penser « collaboratif »

1193

http://www.acim.pro/

Élu à la présidence de l’ACIM, Eric Aurenche, entend impulser une nouvelle dynamique pour un secteur de la construction industrialisée et modulaire porté par une croissance forte de son activité : + 7,2% au 1er semestre 2017.

« Les acteurs du modulaire doivent désormais raisonner « off site building » et penser collaboratif. L’ACIM regroupe aujourd’hui 27 membres. L’équivalent de notre structure en Angleterre représente 250 membres. Cette différence tient au fait que nos voisins anglo-saxons ont une vision plus globale du métier que nous, ils ont depuis longtemps intégré l’ensemble des acteurs de la supply-chain. C’est notre défi pour demain : comment mieux valoriser le « hors-site », comment repenser la manière dont nous concevons nos  bâtiments modulaires par un développement plus collaboratif et moins séquentiel et qui tient compte de leur usage ? Voilà les sujets que je m’attacherai à développer au cours de mon mandat. Et si je devais voir plus loin ? La création d’un module e-learning, comme ça existe déjà Outre-Manche, afin de former les professionnels aux défis de demain. »

Avec le nouveau bureau composé de Sandra Lapierre – Actimodul, Alexis Salmon-Legagneur – Algeco, Laurent Burdin – Solfab France / Bodard, Christophe Cougnaud – Cougnaud, Philippe Beato – Locacuisines, Florent San Martin -Loca M, Michel Gourmelon – Loxam , Eric Aurenche – ProContain SAS entend poursuivre les missions de l’ACIM :

-promouvoir les métiers de la construction modulaire et des bâtiments industrialisés,

-représenter les acteurs du marché auprès de toutes instances normatives et/ou réglementaires se rapportant à la construction, l’urbanisme et la fiscalité,

-élaborer les documents spécifiques à ces métiers, de valoriser l’offre produits / services

-définir des minima de qualité et de sécurité et les faire connaître.

Dépassant largement le cadre des installations de chantier, les constructions modulaires industrialisées sont désormais couramment utilisées dans les secteurs de l’éducation, du commerce, de l’industrie, de l’événementiel ou encore de la maison individuelle. Le baromètre du marché français du modulaire du 1er semestre 2017 présente une dynamique de croissance de 7,2 % et un chiffre d’affaires de 335 millions d’euros. Il s’agit du sixième semestre consécutif d’accroissement de l’activité, après avoir enregistré une progression de 6,6% en 2016 pour un CA de près de 750 M€. Lors du premier semestre, ses effectifs ont atteint 3332 personnes soit une augmentation de +4% par rapport à la même période en 2016.

Depuis avril 2016, l’ACIM a rejoint la fédération DLR. Elle profite ainsi du soutien administratif et de l’expertise d’une organisation professionnelle structurée et représentative sur les marchés qu’elle représente. DLR a été classé récemment parmi les 50 conventions collectives les plus dynamiques de France.

Diplômé de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon, Eric Aurenche est Ingénieur Agronome de formation. Sa carrière l’a amené à prendre des responsabilités techniques et commerciales à l’échelle internationale (Belgique, Allemagne, Venezuela), puis de direction générale, chez Saint-Gobain notamment. Il a intégré la société ProContain en 2013 en qualité de directeur général de la filiale française. Il est âgé de 49 ans.

ProContain SAS est la filiale française du groupe allemand Alho spécialisé dans la fabrication de bâtiments modulaires. En 1999, Alho s’implante en France avec la création d’une usine de 5 000 m² à Mitry-Mory (77). En 2011, le groupe crée la filiale ProContain sur son site de Seine-et-Marne. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 20 M€ en France et se spécialise depuis quelques années sur la fabrication de bâtiments « hors site » : la production des modules se réalise en usine, ce qui engendre un gain de temps au moment de les livrer prêt-à-l’emploi sur chantier.

https://www.procontain.fr/