Et si on craquait pour une salle de bain préfabriquée ?

2867

LES SALLES DE BAINS SONT UN CANDIDAT IDÉAL POUR LA CONSTRUCTION HORS-SITE CAR CE SONT DES UNITÉS RELATIVEMENT PETITES ET AUTONOMES. IL S’AGIT D’UNE TECHNOLOGIE OPTÉE DEPUIS DES ANNÉES NOTAMMENT PAR LES CHAINES HÔTELIÈRES AFIN DE RÉDUIRE LES COÛTS, AMÉLIORER LA QUALITÉ DES FINITIONS ET LA SÉCURITÉ SUR CHANTIER.

par Emna Attouri,
Ingénieure R&D, Bouygues Bâtiment Grand Ouest

Les salles de bains représentent environ un quart de la surface de plancher d’un hôtel typique, une chambre ou une résidence d’étudiants, et disposent du plus haut niveau d’installations et de services nécessaires pour un tel espace. Dans le cadre d’un projet de construction classique, il faut organiser une multitude de corps de métiers pour réaliser la conception de la salle de bain. Cela nécessite un grand effort de supervision et d’encadrement sur chantier pour assurer un séquençage et une bonne qualité de travail des plombiers, électriciens, carreleurs, soliers, menuisiers et autres spécialistes.

Elles représentent également environ 8 à 10% du coût d’investissement du budget de construction d’un hôtel ou d’un ensemble résidentiel. Cependant, un pourcentage bien plus élevé du temps d’encadrement sur chantier, des retards de livraison, des reprises des malfaçons et des levées de réserves n’est pas souvent pris en compte. L’histoire de la « salle de bain préfabriquée » remonte à 1940, lorsque Buckminster Fuller a reçu le brevet 2220482 pour une salle de bain préfabriquée (“Prefabricated bathroom US 2220482”publié le 5 novembre 1940 – Office des brevets des États-Unis). Fuller a écrit dans sa demande : « Des tentatives ont été faites jusqu’à présent pour fournir des salles de bains préfabriquées dans le but de réduire le coût de la construction d’une salle de bain dans un logement. Toutefois, ces salles de bains, en raison de leur poids important et de leur construction plus ou moins conventionnelle, ont impliqué des coûts relativement élevés au moment où ils ont été expédiés et installés pour être utilisés. L’objet de mon invention est de fournir une salle de bain préfabriquée, compacte et légère, qui peut être facilement installée soit dans un logement en construction, soit dans un logement déjà construit ».

En Europe, l’utilisation des salles de bains préfabriquées est considérée comme une pratique courante. D’ailleurs les salles de bains présentent une opportunité pour un entrepreneur, un constructeur ou un promoteur de s’initier à la construction Hors-site. De plus en plus d’entreprises générales ont également tendance à créer leur propre entreprise de fabrication comme Eiffage qui a développé HVA concept pour les salles de bains modulaire volumétrique complètement préfabriquées et préfinies à l’usine (www.hva-concept.com). Les salles de bains préfabriquées, connues aussi sous l’appellation « pods » sont maintenant utilisées à l’échelle mondiale. Il existe une demande sans précédent de modules de salle de bain pour différents types de projets. Avant cela, les modules de salle de bain étaient le plus souvent utilisés dans les projets de logements étudiants et d’hôtels. Un changement important est l’adoption de cette technologie dans tous les secteurs du marché et à tous les niveaux de prix : logements haut de gamme, logements sociaux, résidences étudiantes, hôtels, hôpitaux, EHPAD…Nous examinons ici certaines des raisons pour lesquelles de plus en plus d’acteurs adoptent une approche Hors-site pour la construction de salle de bain.

UNE COLLECTION DE BONNES RAISONS

Salle de bain,
entreprise Eauzon
pour Citizen M.

Les achats sont simplifiés avec un seul fournisseur ce qui permet de réduire le temps et de l’effort nécessaire pour la recherche et l’achat des métiers et des matériaux nécessaires. Ce contrôle centralisé permet de réduire les coûts. La fabrication à l’usine génère moins de déchets que la construction traditionnelle. En effet, 10% des matériaux livrés sur site sont jetés sous la forme des déchets par rapport à un taux de chute qui varie entre 1 et 3% à l’usine. Une analyse récente du cycle de vie a démontré que les méthodes de construction hors site réduisent l’impact global sur l’environnement d’au moins 40% (Offsite construction, sustainability characterestics, June 2013 www.buildoffsite.com). Il faut souligner l’énorme atout en termes d’acheminent – moins de livraisons sur le site, donc moins de bruit, de poussière et de perturbations. Le travail sur le site s’avère aussi plus sûr, plus silencieux et plus propre. De plus, les coûts d’enlèvement et d’élimination des déchets sur place sont considérablement réduits grâce à la réduction des déchets mis en décharge. La gestion des déchets et leurs recyclages sont contrôlés de manière plus fiable dans une usine qu’il ne l’est sur place. Sur les projets de construction, de nombreux éléments sont répétitifs. La constance de la qualité et des finitions est très recherchée pour la réussite d’un projet. La construction Hors-site des salles de bains permet de minimiser, voire d’éliminer les défauts. Elle offre l’opportunité de rechercher et de mettre en œuvre des innovations esthétiques et fonctionnelles pour améliorer la qualité des modules. Notons bien que sur un projet de construction, d’après www.intelligentoffsite.com, 10% du coût d’une salle de bain classique est dépensé pour la correction des défauts de qualité. De plus, l’utilisation des pods permet d’éviter le scénario « ce n’était pas moi » en ce qui concerne les levées des réserves.

Les modules de salle de bains permettent un gain de planning de plusieurs mois. Une construction plus rapide réduit également les intérêts des prêts à la construction, moins de conditions générales et plus de profit d’une ouverture plus précoce.

EAUZON

Quelles sont les dernières innovations technologiques ?

Hybrides béton/acier pour les salles de bains de luxe et de haute spécification / démontables pour les projets à accès restreint / hybrides en composite PRV, qui offrent une finition améliorée avec des options telles que des renfoncements et des murs carrelés / sans sol pour les projets où une finition de solde niveau continu est requise.

Comment se procurer des salles de bains préfabriquées ?

Les pods doivent être conçus dès les premières étapes d’un projet de construction et leur installation doit être prévue dans la construction des murs et des planchers afin d’anticiper les problèmes d’accès. Anticipation est le maître mot. Standardiser – suivre une méthode DfMA (Design for manufacturing and assembly) afin de rationaliser autant que possible le nombre de typologies des Pods. Ceci est essentiel pour réaliser les économies d’échelle et optimiser l’outil de production à l’usine. Vérifier les garanties et prendre garde aux limites de prestation lors de l’achat de salles de bains. Il est important de toujours vérifier les garanties du fabricant (ossature, appareils sanitaires, accessoires…). Et de définir les limites de prestation entre l’industriel et les différentes équipes sur chantier. Le choix du fournisseur est déterminant. De prime abord, il faut examiner attentivement la stabilité financière du fabricant, les indicateurs relatifs à la fidélisation des clients et l’expertise en matière de gestion de projet. Il s’agit de privilégier un partenaire qui met en place des ressources de conception en interne, un responsable de site dédié qui se rendra sur place à intervalles réguliers, et une assistance après-vente pour vous conseiller sur tout problème d’installation. En ce qui concerne le contrôle de qualité, il est vivement conseillé de mettre en place une stratégie de contrôle qualité à l’usine, après la livraison et après l’installation. Il importe aussi de penser à la traçabilité des pods en intégrant des étiquettes, des codes-barres, et des QR codes.