MARQUE GRAND PUBLIC logements bas carbone hors site

1334
Sophie Meynet, directrice générale immobilier résidentiel, GA Smart Building

Lors de la première édition du Salon immobilier bas carbone (SIBCA) en septembre 2022, GA Smart Building a dévoilé une nouvelle marque grand public de logements bas carbone construits hors site, Rooj by GA. L’occasion d’échanger avec Sophie Meynet, directrice générale immobilier résidentiel, à propos de la stratégie du groupe pour développer le hors-site dans le secteur résidentiel.

Pourquoi GA Smart Building s’est-il lancé dans la promotion immobilière en logement ?

Sophie Meynet. Le groupe a pris la décision début 2022 de renforcer son positionnement sur le marché de l’immobilier résidentiel pour faire face à la demande croissante de logements et dans un objectif de diversification de ses activités. La construction hors-site est dans notre ADN et nous sommes convaincus qu’elle constitue une réponse adaptée aux défis qui se présentent au secteur de l’immobilier et de la construction. Et pour réussir des opérations hors-site en logement, nous devons être prescripteur de cette méthodologie constructive, donc être notre propre promoteur.

Pourquoi ? Les promoteurs ne s’y intéressent ils donc pas ?

Ce sont rarement des ensembliers comme nous. Pour un promoteur, la difficulté est de réfléchir à des méthodologies constructives. Il peut avoir de bonnes idées, mais s’il ne trouve pas l’entreprise pour les mettre en œuvre, cela ne fonctionne pas. Et à l’inverse, pour une entreprise qui a la méthodologie constructive comme Ossabois, si le hors-site n’est pas pris en compte dès la conception, elle ne pourra pas le mettre en œuvre.

Cela signifie-t-il qu’il faut d’abord penser hors-site ?

Oui. Car à la différence de ce qui se fait en construction traditionnelle, la réussite d’un projet hors-site se joue en…(Suite de l’article dans le magazine N°20)